Ikea Allemagne atteint 5 milliards d’euros de chiffre d’affaires pour la première fois

Le détaillant de meubles Ikea a pour la première fois en Allemagne, son plus grand marché européen de vente au détail, obtenu un chiffre d’affaires de plus de 5 milliards d’euros.


Le chiffre d’affaires de l’exercice 2018 (30 août) a augmenté de 2,8% pour atteindre 5,003 milliards d’euros, d’après la filiale allemande du groupe à Hofheim, près de Francfort. Bien que, une fois de plus, les ventes en ligne en Allemagne aient progressé de 12,8% de plus que les ventes au détail, le nombre annuel de visiteurs dans les 53 magasins de meubles est resté le même avec près de 100 millions de personnes. En moyenne, les clients ont dépensé 94,40€ en achats, soit 2,6% de plus qu’en 2017. La division alimentaire, avec ses restaurants, a progressé de 4% à 239,5 millions d’euros.

Les magasins de meubles sont restés un facteur de succès important, qui a également joué un rôle crucial dans l’achat de meubles à l’époque des transactions en ligne, a déclaré le patron d’Ikea Germany, Dennis Balslev. La demande de services a augmenté de 21%, en particulier pour les mesures et assemblages de cuisines. Bien que la plupart des gens assemblent toujours leurs meubles, la demande en montage de meubles a augmenté de 4%.

Slovaquie : Le Groupe Vaillant étend sa présence

Vaillant Industrial Slovakia, membre du groupe allemand Vaillant – leader mondial  dans le domaine du chauffage et de l’eau chaude – se développe suite à un investissement de 16 millions d’euros.

La branche slovaque du groupe, qui fabrique des pièces pour chaudières, a doublé la taille de ses locaux de production, qui s’établissent désormais à 28 000 m²  à Trenčianske Stankovce (région de Trenčín), et a augmenté le nombre de ses employés de 200 à 900.

« L’agrandissement de l’usine représente un investissement important pour nous », a déclaré Radovan Prístavok, Directeur de Vaillant Industrial Slovakia. « L’importance de notre site de production au sein du groupe Vaillant est en croissance et s’accompagne d’une demande croissante pour nos produits. »

Vaillant Industrial Slovakia est l’un des principaux employeurs dans sa région, les deux tiers de ses salariés travaillant dans la production et le reste dans la logistique et l’administration. Il s’agit d’un fournisseur stratégique de composants de chaudières pour toutes les usines européennes du groupe Vaillant.

Pologne : Vers une meilleure gestion des déchets?

Suite aux différents incendies de décharges survenus en mai en Pologne, le Ministère de l’Environnement vient de publier une proposition de loi. Le but est d’améliorer la gestion des déchets et d’augmenter le taux de recyclage des déchets.

L’un des principaux changements consiste à séparer les appels d’offre de collecte et de traitement des déchets. Attribuer ces tâches à des organismes différents permettrait de régler le problème des décharges sauvages.

L’autre grand changement proposé par cette loi est la création d’un registre consacré à la gestion des déchets. Chaque foyer polonais y sera inscrit et devra payer une taxe 40 zloty par mois. 32 zloty seront attribués au traitement des déchets non-recyclables et 8 zloty à celui des déchets recyclables. L’argent collecté devrait ainsi permettre l’amélioration du système de collecte et de traitement des déchets.

Allemagne : La production d’énergie solaire explose

La production d’énergie solaire a augmenté de 21,7% par rapport à l’année dernière.

D’après le bilan semestriel du gestionnaire de réseau 50Herz, la production d’énergie solaire n’a jamais été aussi importante en Allemagne. 50Herz estime qu’environ 5876GWh ont été produits grâce à l’énergie solaire au cours du premier semestre 2018. C’est une hausse significative par rapport à l’an dernier : la production d’énergie solaire a augmenté de 21,7% par rapport au premier semestre 2017. Cette hausse s’explique par la météo ensoleillée dont jouit l’ensemble du territoire allemand depuis avril.

Pologne : hausse dans les dépenses de santé

Le Sénat polonais a voté une hausse du budget.

Avant que le président de la République polonaise signe l’ammendement, le Sénat vient de voter une hausse qui ammenera le budget de la santé à 6% du PIB, correspondant à la demande croissante d’installation hospitalière de qualité. Les dépenses de santé sont actuellement de 4,78% du PIB et l’objectif des 6% devrait être atteint en 2025.