Allemagne : Bosch va investir 250 millions d’euros dans la production de puces de son usine

Bosch va investir 250 millions d’euros supplémentaires dans l’extension des installations de production de puces de son usine de Reutlingen en Allemagne, a indiqué la société dans un communiqué .

Le site de Reutlingen avait auparavant reçu 50 millions d’euros sur un total de 400 millions que le fournisseur avait mis de côté l’année dernière pour les dépenses de production de puces en 2022 de ses 3 usines de Reutlingen, Dresde et une installation de test à Penang, en Malaisie.

Roumanie : Nuclearelectrica investit 1,85 milliard d’euros dans la centrale de Cernavoda

Nuclearelectrica, l’exploitant de la seule centrale nucléaire roumaine de Cernavoda, a déclaré que ses actionnaires avaient approuvé un projet de 1,85 milliard d’euros pour la rénovation de l’unité 1 de la centrale nucléaire de Cernavoda.

Nuclearelectrica vise d’ici la fin de 2026 à sécuriser les ressources financières et à obtenir toutes les approbations et permis nécessaires pour mettre en œuvre la rénovation. La phase suivante, entre 2027 et 2029, entraînera l’arrêt de l’unité 1 et sa mise en service pour un nouveau cycle d’exploitation de 30 ans.

La centrale de Cernavoda, située dans le sud-est de la Roumanie, dispose de deux réacteurs de 700 mégawatts chacun. L’électricité produite est suffisante pour répondre à environ un cinquième des besoins en électricité du pays.

VW installe une usine de batteries en Espagne

Volkswagen vient de choisir l’emplacement de son usine de cellules de batterie en Espagne : elle sera construite à Sagunt, dans la province de Valence, dans l’est de l’Espagne, et aura une capacité de 40 GWh par an.

VW avait annoncé son intention de construire une usine de batteries en Espagne lors de la présentation de la stratégie en juillet 2021 pour 2030 appelée « New Auto ».

Le projet prévoit un investissement d’environ 3,5 milliards d’euros et pourrait créer environ 3 500 emplois.

Autriche : Le fabricant de puces Infineon ouvre une nouvelle usine

L’allemand Infineon vient d’ouvrir une usine de 1,6 milliard d’euros en Autriche, renforçant sa capacité à fournir des puces électriques pour les voitures, les centres de données et les énergies renouvelables.

Infineon augmente sa capacité alors que les chaînes d’approvisionnement mondiales en semi-conducteurs restent soumises à des contraintes extrêmes, la plupart des principaux constructeurs automobiles étant contraints d’arrêter la production en raison d’une pénurie de puces.

L’usine de Villach fabriquera des puces sur des plaquettes de 300 mm fonctionnant en tandem avec une usine allemande existante à Dresde.

« Notre timing pour ajouter de nouvelles capacités ne pourrait pas être meilleur, compte tenu de la demande croissante de semi-conducteurs de gestion de l’énergie », a déclaré le PDG Reinhard Ploss avant une cérémonie d’ouverture avec le chancelier autrichien Sebastian Kurz et le commissaire européen Thierry Breton.

Infineon, basé à Munich, le principal fournisseur de l’industrie automobile, a lui-même rencontré des problèmes pour respecter ses engagements de livraison après qu’une tempête hivernale a détruit une usine aux États-Unis et que les blocages de coronavirus ont perturbé les opérations en Malaisie.

La production supplémentaire de puces électriques spécialisées à Villach répondra à la demande croissante de véhicules électriques, de centres de données et d’installations d’énergie éolienne et solaire.

Roumanie : WIP Industries, fournisseur d’IKEA, construit une usine pour 36 M€

WIP Industries, un fournisseur d’éléments pour l’industrie du meuble, construit une usine de 35,9 millions d’euros en Roumanie, très probablement dans le parc industriel de Campia Turzii (près de Cluj-Napoca).

Sur le total des investissements, 17,9 millions d’euros sont des aides d’État, selon les données du ministère des Finances, citées par Ziarul Financiar. Le projet est en cours et prévoit la création de 187 emplois.

« WIP Industries appartient à la société suédoise WIP Holding. Nous produisons et fournissons des composants pour tiroirs de meubles, tels que des tables de chevet. Nous avons deux lignes de production automatisées », peut-on lire sur le site Internet de la société basée à Apahida, dans le comté de Cluj.

Selon une annonce de recrutement publiée sur la plateforme eJobs, « l’usine (WIP Industries) s’étend sur une surface bâtie de 6 700 mètres carrés, et le domaine d’activité est de produire des sous-ensembles de mobilier pour les fournisseurs Ikea ».

En décembre dernier, les responsables du parc industriel de Campia Turzii ont annoncé que WIP Industries était un investisseur potentiel.

Le groupe pétrolier polonais ORLEN conquiert le marché allemand.

La nouvelle stratégie ORLEN2030 vise à renforcer la position et la reconnaissance de la marque sur les marchés étrangers.

La part des stations hors de Pologne doit passer de 37 % à 45 %.

Grâce à l´unification des noms 3,5 milliers de stations-service seront alors exploitées sous la marque Orlen.

L’Allemagne est un marché attractif et prometteur pour Orlen.

Actuellement, dans toute l’Allemagne il y a 586 stations du groupe Orlen où on fait la promotion de produits polonais.

En 2019, les ventes moyennes par station en Allemagne ont augmenté d’environ 400 000 litres par rapport à 2012.

Le groupe a déjà investi plus de 300 millions d’euros sur le marché allemand.

Allemagne : Le secteur de la chimie allemand s’attend à un record d’activité en 2021

Le puissant secteur de la chimie allemand incluant les géants BASF et Bayer et troisième plus grand pourvoyeur d’emplois dans le pays avec 464 000 employés, s’attend à un record d’activité dépassant de loin les résultats précédent la crise sanitaire. L’association allemand représentant l’industrie chimique du pays prévoit un chiffre d’affaires dépassant les 200 milliards d’euros cette année.

Le secteur a ainsi vu au premier semestre les ventes croître en valeur de 12%. Cette hausse de la consommation se perçoit sur tous les continents, elle est la preuve que l’activité économique mondiale est dorénavant bien repartie.  

Pologne : Le port de Szczecin investit 1 milliard de zlotys pour son agrandissement

L’autorité des ports maritimes de Szczecin et Świnoujście, frontaliers l’Allemagne, a lancé un grand plan de modernisation de ses infrastructures portuaires. Articulés autour de plusieurs projets tels que l’approfondissement des canaux, la modernisation et la construction de nouveaux quais ou encore l’agrandissement du terminal de ferry, cet investissement d’1 milliard de Zlotys (220 millions d’Euros) devant s’achever en 2023 permettra d’absorber la croissance à deux chiffres de trafic dans la zone portuaire.

L’enjeu de cet investissement est également de rendre ce port de la mer baltique plus attractif et réactif par rapport aux autres ports de la région. L’approfondissement du canal qui relie Szczecin à la mer permettra à des navires de 50 000 tonnes de cargaison et 11 mètres de tirant d’eau d’y faire escale.  Alors qu’un emploi créé dans le port permet de générer entre 3 et 8 emplois dans la région, l’Autorité des ports de Szczecin et Świnoujście souhaite mettre à profit sa proximité avec le détroit de l’Øresund pour augmenter son activité de transbordement.

Hongrie : Airbus produira dès 2022 des hélicoptères à Guyla.

La commune de Gyula située à 200 km au sud-est de Budapest vient de recevoir 3,3 millions d’euros de financement de l’Union Européenne pour renforcer ses infrastructures autour de la future implantation d’Airbus helicopters. Le groupe a, en effet, investi près de 25 milliards de Florints (75 millions d’euros) pour y construire une unité de production d’hélicoptères de 13 000 m² opérationnelle au printemps 2022. Cet investissement s’accompagnera du recrutement de 200 personnes très qualifiées.

Allemagne : Croissance de 46% des achats de surfaces industrielles et logistiques dans les métropoles

1,84 millions de mètres carrés de surface ont été mis en location ou acquis au sein des huit plus grandes métropoles allemandes lors de ce premier semestre 2021. Cela représente une croissance de 46 % par rapport à l’année précédente et de 26 % par rapport à la moyenne des cinq dernières années.

Si la première place est réservée à la ville Hambourg notamment du fait des avantages que lui apporte ses activités portuaires, une bonne partie des investissements se localisent toutefois dans le bassin rhénan. Sur les trois plus gros des investissements réalisés 13 sont à visée commerciale pour répondre à la croissance du commerce électronique et 12 pour le renforcement des autres activités logistiques.