Pologne : Hanplast et la durabilité environnementale au service de la robotisation

Hanplast est une société polonaise qui a été fondée en 1993. Elle est un leader sur le marché du traitement des plastiques, des panneaux photovoltaïques ainsi que du moulage par injection. La société offre aussi bien des services de conception, de construction et de lancement de production.

L’usine est localisée à Bydgoszcz en Pologne, et présente la particularité d’utiliser 10 000 m2 de panneaux photovoltaïques qu’elle a elle-même fabriqués afin de s’approvisionner en énergie. En effet, Hanpast est également spécialisée dans la technologie de câblages intelligents pour modules solaires.

Face à une pénurie de main d’œuvre, l’entreprise n’a eu d’autre choix qu’opter pour l’automatisation de ses processus de fabrication : elle a pour cela fait appel à la société de robotique KUKA AG afin de construire 3 machines dans l’usine de Bydgoszcz.

Dotée des bras robotiques de KUKA AG avec leur capacité de charge de 120 à 300 kg et leur portée maximale de 3 100 mm, la société Hanplast est parvenue à augmenter sa productivité malgré le contexte environnant de manque de main-d’œuvre.

Roumanie : Banca Transilvania rejoint le nouveau fonds PE dédié au financement des PME

Morphosis Capital, société roumaine de capital-investissement nouvellement créée, a annoncé mardi 12 février que Banca Transilvania soutiendrait son premier fonds d’investissement, MC Fund I (MCFI), dans le but de financer les petites et moyennes entreprises roumaines (PME).

MCFI a été lancé en 2018 par le biais du programme opérationnel régional cofinancé par le Fonds européen de développement régional avec, comme point d’ancrage, le Fonds européen d’investissement (FEI)

Morphosis Capital vise à investir au moins 5 millions d’EUR dans des PME roumaines prospères actives dans les secteurs des biens de consommation, des services médicaux, de la technologie et des services B2B. Selon un communiqué de presse, le fonds recherche des sociétés dont le bénéfice avant intérêts, amortissements et amortissements (EBITDA) est d’au moins 1 million d’euros.

Banca Transilvania a rejoint Morphosis Capital Fund I pour financer des entreprises en Roumanie dans le cadre d’une entreprise commune avec les quatre entrepreneurs roumains fondateurs du fonds d’investissement.

Royaume-Uni : IHG s’organise face à la concurrence Airbnb

InterContinental Hotels Group (IHG) vient d’acquérir les marques et sociétés exploitantes de la chaîne d’hôtels Six Senses Hotels Resorts Spas pour un total de 300 millions de dollars en espèces.

L’acquisition a été annoncée ce mercredi par le propriétaire des chaînes d’hôtels Crown-Plaza et Holiday Inn dans un communiqué, l’opération étant d’après lui destinée à renforcer encore davantage le portefeuille de luxe du groupe. En effet faisant face depuis quelques années maintenant à la concurrence grandissante des services de location en ligne tel qu’Airbnb, IHG a décidé de se concentrer d’autant plus sur la concurrence avec les portefeuilles de luxe détenus par Hilton et Marriott.

Gérant actuellement 16 hôtels, ayant signé 18 contrats de gestion et étant en pourparlers pour plus de 50 autres, Six Senses exploite des propriétés aussi bien aux Maldives, au Portugal, qu’aux Seychelles, en Thaïlande, etc.

Keith Barr, PDG et directeur général du groupe IHG a par ailleurs avoué convoiter la marque exceptionnelle de luxe haut de gamme qu’est Six Senses depuis un certain moment.

L’opération portera le portefeuille d’hôtels de luxe du groupe à un total de 400 établissements avec 108 000 chambres. IHG souhaite également par la suite étendre Six Senses à plus de 60 propriétés dans le monde, la société générant ainsi des revenus supérieurs à 13 millions de dollars.

Nets s’implante en Pologne après l’acquisition de plusieurs sociétés

La société nordique de paiement Nets, à la suite de sa récente acquisition de Dotpay / eCard, atteindra une participation majoritaire de 51% dans le groupe polonais constitué entre-autre de Przelewy24 et Dotpay / eCard.

Piotr Kurczewski restera le PDG et actionnaire de Przelewy24, avec 49% des parts du groupe. Il a aussi déclaré : «Grâce à nos offres dans le domaine du commerce électronique, nous allons renforcer notre portefeuille de services marchands combinés et, en tant que membre du groupe Nets, nous pourrons accélérer l’innovation en renforçant nos capacités communes». Andrzej Budzik restera le PDG de Dotpay / eCard.

Le paysage des paiements en Pologne se caractérise par une «croissance solide» des volumes de commerce électronique et un «potentiel de croissance élevé» grâce à la conversion des paiements en espèces en paiements numériques.

Przelewy24 dispose d’une suite de produits dans le commerce électronique. Son inclusion dans Nets vise à lui fournir un portefeuille plus large de solutions de commerce électronique, une échelle industrielle accrue et des «synergies» via une innovation commune.

Przelewy24 emploie une centaine de personnes et son chiffre d’affaires 2018 s’élève à plus de 20 millions d’euros.

L’accord est soumis aux approbations habituelles des autorités polonaises compétentes.

Espagne : Universe AM commence à opérer en Espagne

Universe AM, gestionnaire d’actifs espagnol commence à opérer directement sur le marché espagnol en rachetant deux fonds de l’entreprise spécialisée dans la gestion de patrimoine, Egeria Activos, ces derniers rassemblant un peu plus de 10 millions d’euros d’actifs sous gestion.

Egeria Activos fournit à ses clients un service d’investissement sous la forme d’une gestion de portefeuille discrétionnaire. L’entreprise offre également un service stratégique de placement personnalisé selon le degré de risque de l’opération.

Fondée en 2018 par Rafael García Romero et José Diego Alarcón suite à la transformation de la société espagnole Serfiex Investments en un gestionnaire d’actifs, Universe AM est la première entreprise spécialisée dans la gestion d’actifs en Espagne.

Pologne : Uber va investir à Cracovie

Uber a annoncé son intention de développer son centre de services à Cracovie, en Pologne, et d’y ajouter un centre de production de vélos électriques pour son service Jump. La valeur totale de l’investissement est de 37 millions de zlotys (8,62 millions d’euros).

« La Pologne est un marché extrêmement important pour Uber et c’est ici, à Varsovie, que nous souhaitons disposer d’un bureau qui constituera une plaque tournante pour toute la région d’Europe centrale et orientale », a déclaré M. Heywood, PDG de Uber pour le Nord-Est de l’Europe.

En 2018, Uber a acheté Jump, une entreprise américaine spécialisée dans les vélos électriques. Dans le cadre de sa stratégie d’expansion mondiale, l’entreprise commencera bientôt à déployer un service de partage de vélos électriques en Europe, les vélos étant conçus et fabriqués à Cracovie.

«Uber va développer son premier centre d’ingénierie en dehors des États-Unis, à Cracovie. L’ensemble du concept sera créé en Pologne à l’aide de l’ingénierie polonaise », a déclaré Marek Zagórski, ministre de la Numérisation.

« Nous sommes très heureux qu’Uber investisse en Pologne, tout d’abord dans les jeunes ingénieurs polonais. Ceux qui, grâce à ces projets, créeront des technologies de transport modernes », a ajouté Andrzej Adamczyk, ministre polonais de l’Infrastructure. Il a également déclaré qu’il espérait qu’un tel investissement permettrait à davantage d’ingénieurs polonais talentueux de trouver du travail chez eux.

Uber emploie actuellement 300 personnes à Cracovie et a l’intention d’augmenter ce nombre à 500 d’ici fin 2019.

Pologne : Des panneaux solaires révolutionnaires voient le jour

« Les pérovskites », vous ne savez probablement pas de quoi il s’agit, et pourtant, ces panneaux solaires sont en passe de révolutionner le secteur de l’énergie dans les prochaines années.

Longtemps considérés comme des minéraux, il s’avère que les pérovskites sont facilement ostensibles en laboratoires, et peuvent servir à la fabrication de panneaux photovoltaïques complétements uniques, car ils pourraient être posés sur n’importe quels supports et permettraient de produire de l’électricité au soleil comme à l’ombre.

La chercheuse polonaise ayant fait cette découverte, Olga Malinkiewicz, s’est récemment alliée à deux hommes d’affaires polonais pour fonder à Wroclaw Saule Technologies. La capacité de l’usine sera de 40 000 m² de panneaux en fin d’année et devrait atteindre 180 000 m² de panneaux d’ici la fin de l’année prochaine.

L’intérêt est aussi économique, car un panneau de 1.3 m² couterait selon les dernières estimations 50€ et permettrai d’alimenter un poste de bureautique à longueur de journée. Le géant du BTP suédois Skansa ne s’y est d’ailleurs pas trompé, car il vient de signer avec Saule Technologies un contrat d’exploitation de cette technologie photovoltaïque sur de nombreux marchés internationaux.

Suisse : La NEEO à la conquête des Etats-Unis

La télécommande connectée NEEO, créée en 2016 par  la firme Suisse située à Bern du même nom a su trouver preneur outre-Atlantique. En effet, le groupe américain Control4 comptant parmi les leaders du marché de la maison connecté, a annoncé ce lundi l’acquisition de la firme à l’origine de la conception de NEEO.

Si la télécommande NEEO avait jusqu’à présent été élaborée par une équipe à Bern sous les directives du fondateur et CEO de la compagnie, Raphael Oberholzer, celle-ci travaillera désormais en partenariat avec les ingénieurs de Control4 à Salt Lake City.

Louant tant l’ingéniosité que l’éthique des produits connectés de NEEO, Martin Plaehn, directeur général du groupe Control4, se dit particulièrement enthousiaste par ce rapprochement avec le marché européen. Le groupe Control4 tiendra par la même occasion un stand au ISE 2019 d’Amsterdam cette semaine pour présenter ses dernières innovations en matière d’appareils domestiques connectés.

Norvège : NRP gère un portefeuille de 390 millions d’euros

Le gestionnaire de fonds d’investissement alternatifs NRP se spécialise dans l’investissement dans le marché immobilier des pays nordiques. Avec 1,5 million de m2 dans le secteur de la logistique, NRP est le principal détenteur d’actifs logistiques immobiliers de la région nordique.

Les groupes Allianz et CBRE GIP viennent de finaliser l’acquisition d’un portefeuille de 390 millions d’euros, portefeuille élaboré et géré antérieurement par la société NRP. Outre la valeur financière conséquente de ce dernier, le portefeuille représente également une surface de location de 400 000 m2 loués par l’intermédiaire de beaux à long terme (baux d’une durée moyenne de 12 ans).

Ainsi, l’acquisition de ce portefeuille d’actifs norvégien permettra aux groupes Allianz et CBRE GIP de renforcer leur présence sur les pays nordiques.

WiseTech Global investit en Norvège

La multinationale australienne WiseTech Global, développeur de solutions innovantes connectées au « cloud » en termes de logistique aussi bien pour les entreprises internationales que domestiques, a annoncé ce matin l’acquisition de l’entreprise norvégienne Systema AS.

Systema AS est une compagnie fournissant des solutions pratiques en matière de logistique et gestion. Elle compte parmi ses clients, principalement en Norvège, au Danemark et en Suède, de nombreuses organisations telles que DACHSER, DHL, DSV, Norsk Trailer Express, Schenker ou encore PostNord.

WiseTech Global a déjà investi 3 millions de dollars dans Systema AS avec un potentiel de gain supplémentaire pluriannuel prévu d’environ 2,7 millions de dollars. Cela concerne l’intégration des activités et des produits ainsi que la performance des revenus.

L’acquisition, qui finira ce mois-ci, est pour Richard White, fondateur et CEO de WiseTech Global, une opportunité concrète pour son entreprise d’ancrer davantage son activité dans le sol nordique.